MATÉRIALISATION

La lumière naturelle tente de révéler le fil ténu de l’espace-temps.

JEUX D'OMBRE ET DE LUMIÈRE

La capture et la matérialisation de la lumière interrogent le temps, l'expression de la limite révèle une énergie de passage, instant suspendu et transitoire.

 

 

CHRISTIAN PARQUET PEINTURES

je travaille sur les échos lumineux comme les ombres colorées et sur les espaces invisibles.

PEINTURES

CHRISTIAN PARQUET COLLAGES

les matières de mes supports sont très importantes elles donnent une texture pour la perception infime des couleurs.

COLLAGES

 

 

CHRISTIAN PARQUET PEINTURES

le noir et blanc est la base de mon travail sur les limites de la perception rétinienne.

CHRISTIAN PARQUET COLLAGES

les jeux des matières des échos lumineux et mon travail sur la palette des noirs et des blancs forme la base de mon travail.

Œuvrer, « dans le silence des choses et leur chair de soleil et d’ombre ».

FRANÇOIS CALI

CHRISTIAN PARQUET

EXPOSITIONS PERSONNELLES

EXPOSITIONS COLLECTIVES

2006 : Galerie LMV. Barbizon.
1997 : Galerie Claude d’Orval.
1994 : Galerie « St Charles De Rose » Paris.
1990 : Galerie « Edwige Herdé » Paris.
1988 : Galerie « La Galerie » Paris.

SALONS

1986 > 2016 : « Réalités Nouvelles » Paris
2007 : Salon des Arts Contemporains.
           Vert Saint Denis.
2003 : « Salon d’Automne » Paris.
1990 >1992 : « Comparaisons » Paris.

COLLECTION PUBLIQUE

Satoru Sato ART MUSEUM Japon

 

COLLECTIONS PRIVÉS

Canada - Grande Bretagne

 

2016 : 70e anniversaire
           des réalitées nouvelles,
           hors salon (normandie)

2016 : Carrement 3
2014 : Galerie Gimpel-Muller. Paris.

           Volumes & reliefs –

           Made - Karin Radoy -

           Christian Parquet

2011 : Galerie Gimpel-Muller.

           Paris.
2010 : Espace d’art

           contemporain. Antony.
2009 : Galerie Gimpel-Muller.

           Paris. Londres.
2006 : Exposition « la croisée

           des chemins » Ury.
1991 : « Appaf : la peinture française »

           Ambassade de France

           à Washington.
1990 : « Arthémuse et Repères »

           Château de Courtry,

           Seine et Marne.